Bien aiguiser ses couteaux


Avec le temps il est normal qu’un couteau à lame lisse (sans dentures) s’émousse et perde de son efficacité.
Pour redonner du tranchant à vos couteaux plusieurs outils existent : pierre à aiguiser, affûteur électrique ou manuel ou encore le fusil. Ce dernier est le plus répendu et certainement le plus efficace. L’inconvénient est qu’il nécessite un « coup de main » adapté mais très facile à réaliser avec les bonnes explications. C’est ce que nous allons tenter de vous expliquer ici.

La prise en main

Le fusil doit être fermement maintenu dans une main tandis que l’autre main positionne la lame du couteau sur la mèche du fusil avec un angle d’à peu près 30 degrés.

Le mouvement

Tout en respectant cet angle, vous faîtes glisser la lame du couteau le long de la mèche du fusil en allant toujours du manche du couteau vers sa pointe et sans appuyer trop fort. Ce geste est à répéter 3 à 4 fois en alternance de chaque côté de la lame. 

L’abrasion

La mèche du fusil étant bien plus dur que l’acier de la lame, en l’appuyant sur les mini-stries de la mèche du fusil, il se produit un phénomène d’abrasion redonnant du mordant à la lame.


1 Réponse pour “Bien aiguiser ses couteaux”

  1. popol dit :

    bonjour,

    Désolé de vous embéter, mais où sont les 30 degrés?

Laisser un commentaire

*