Bien choisir et utiliser son autocuiseur

bien-choisir-autocuiseurAppelé également cocotte minute (marque déposée par la société Seb), l’autocuiseur permet de cuire très rapidement vos aliments à la vapeur.

Fonctionnement d’un autocuiseur : une cuisson vapeur sous pression

Afin de bien choisir et utiliser un autocuiseur, il est d’abord bon de rappeler son mode de fonctionnement. Pour simplifier, un autocuiseur c’est une grosse casserole fermée hermétiquement par un couvercle permettant de faire monter la pression à l’intérieur.

Cette pression permet une élévation de la température rapide et situe le point d’ébullition non pas à 100°c mais autour de 110°c/116°c. Cette valeur plus élevée permet de raccourcir le temps de cuisson de manière significative.

Au delà du confort et de l’économie d’énergie que cela vous apporte, cette cuisson plus rapide à la vapeur est surtout synonyme de préservation des vitamines et des sels minéraux de tous vos aliments.

Les critères pour bien choisir

bien-choisir-autocuiseur-2

La contenance
Elle est généralement donnée en litres. Voici à titre indicatif la correspondance entre le litrage et le nombre de personnes :

2.5 litres pour 1 à 2 personnes
3.5 / 4.5 litres pour 2 à 3 personnes
6 litres pour 3 à 4 personnes
8 litres pour 4 à 5 personnes
10 litres pour 5 à 6 personnes
12 litres pour 6 à 8 personnes

Il existe également des autocuiseurs grande contenance mais réservé le plus souvent à un usage professionnel.

L’ouverture/Fermeture du couvercle
C’est l’élément principal qui distingue un modèle d’un autre. On trouve sur le marché essentiellement 3 systèmes:

– L’ouverture/fermeture par rotation. Il suffit de pousser ou tirer un loquet pour libérer le mécanisme de blocage puis de faire pivoter le couvercle d’un quart de tour. C’est le système aujourd’hui le plus répandu notamment sur les modèles d’entrée de gamme.

– L’ouverture/Fermeture par mâchoires. Un loquet central commande au moins 4 mâchoires qui maintiennent le couvercle sur l’autocuiseur. C’est le système le plus moderne et le plus pratique.

– L’ouverture/Fermeture par couvercle « souple ». C’est le système employé depuis bientôt 50 ans par Lagostina. A la fois très sûr, très fiable et garantissant une étanchéité totale, le couvercle rentre à l’intérieur de la cuve et vient se plaquer contre le joint de l’autocuiseur. Ce système de fermeture nécessite simplement un petit apprentissage pour le manipuler mais vite assimilé.

La matière

La plupart des modèles sont aujourd’hui en inox 18/10 et équipés d’un fond permettant de les utiliser sur tous les feux y compris l’induction. Cette matière est particulièrement bien adapté aux hautes températures et à la pression dégagées par un autocuiseur. Il existe encore de façon marginale des modèles en aluminium à bas prix à réserver à une utilisation très occasionnelle.

Privilégier une marque connue
Un autocuiseur c’est un ustensile que l’on achète pour de longues années. Aussi il vaut mieux choisir une marque connue afin de mettre toutes les chances de son côté pour retrouver des pièces de rechange facilement notamment les joints et les soupapes de sécurité.

De plus cela vous garantit d’avoir entre les mains un modèle répondant à toutes les normes de sécurité indispensables.

Les bonnes règles d’utilisation

bien-choisir-autocuiseur-4

Si un autocuiseur n’est dangereux, il faut bien avoir à l’esprit qu’il fonctionne sous forte pression ce qui implique un certain nombre de précautions.

Bien ajuster le niveau d’eau
Un niveau d’eau trop bas fera monter excessivement la pression au risque de faire se déclencher la soupape ou la pastille de sécurité. Un niveau d’eau trop haut empêchera la pression de monter suffisamment pour une cuisson efficace.
La plupart des modèles ont une graduation intérieure avec le niveau à ne pas dépasser ou sont livrés avec un verre doseur.

Ne jamais forcer l’ouverture du couvercle
Bien attendre que la vapeur soit évacuée et que la pression soit redescendue avant d’ouvrir le couvercle. Il est même conseillé de laisser refroidir lentement votre autocuiseur sans évacuer la vapeur quand il contient des bocaux en verre pour éviter qu’ils n’éclatent.

Changer le joint régulièrement
C’est l’accessoire clé garantissant un fonctionnement efficace et sûr. Le joint a tendance à sécher avec le temps même quand l’autocuiseur n’est pas utilisé. Il est donc à changer régulièrement, environ toutes les 400 utilisations ou tous les 2 ans.

N’utiliser que les pièces d’origine
Ne jamais tenter de bricoler votre autocuiseur en utilisant des pièces non d’origine y compris le joint. Il en va de votre sécurité !

Différentes utilisations insoupçonnées de votre autocuiseur

bien-choisir-autocuiseur-3

Si vous ne vous servez de votre autocuiseur que pour cuire des légumes à la vapeur pour préparer une bonne soupe, alors vous passez à côté de ses nombreuses autres possibilités d’utilisation ! En effet, il sait faire beaucoup d’autres choses :

Cuisson des produits surgelés
Cela va peut être vous surprendre mais rien de mieux qu’une cuisson à l’autocuiseur pour vos produits surgelés. En effet, si la cuisson des produits surgelés entraîne souvent une certaine déshydratation, l’autocuiseur et la cuisson vapeur permettent de parer à cet inconvénient tout en permettant une cuisson plus rapide et plus saine.

Stérilisation
2 types de stérilisation peuvent être effectuées. La stérilisation des bocaux de conserve (confitures, légumes…). Il suffit de placer vos bocaux fermés dans l’autocuiseur, d’ajouter un peu d’eau et de laisser cuire entre 2 et 25 minutes suivant le type d’aliments à stériliser. (Voir la notice de votre autocuiseur pour des données plus précises)
Mais vous pouvez également procéder de la même façon à la stérilisation de biberons ou d’ustensiles de cuisine.
Avec ce procédé, ne jamais évacuer la vapeur rapidement mais laisser refroidir lentement votre autocuiseur.

Extracteur de jus
Si votre autocuiseur est doté de 2 paniers (1 plein et 1 perforé), il suffit de les placer l’un au dessus de l’autre, de laisser cuire le temps nécessaire suivant les fruits ou légumes et le tour est joué. Cette utilisation n’est bien sûr valable que pour des petites quantités de jus à extraire.

Cuisson du riz
Se pratique avec du riz complet. Placer le riz directement dans l’autocuiseur sans le panier et laisser cuire au maximum 20 minutes.

Friture
Votre autocuiseur peut avantageusement remplacer une bassine à friture. Sa forme haute limitera les projections d’huile. Si sa forme le permet, vous pouvez même l’équiper d’un panier à friture. Il ne faut bien sûr jamais employer le couvercle avec ce mode d’utilisation.

Vidéo Autocuiseur

Utilisation d’un autocuiseur de l’entrée au dessert…


Laisser un commentaire

*