Bien choisir sa gamme de casserole

casserole-cristel

Face aux nombreuses gammes de casserole proposées sur notre site, vous vous demandez souvent laquelle choisir. La gamme la moins chère durera-t-elle aussi longtemps que la plus chère ? Peut on se passer d’une casserole anti-adhésive ? Poignée fixe ou amovible ? Une casserole pour induction fonctionne-t-elle aussi bien sur les autres feux ? Autant de questions (et d’autres !) qui reviennent régulièrement. Voici quelques éléments de réponse pour vous guider.

Pour bien choisir votre casserole, il convient de se poser un certain nombre de questions pour trouver le modèle le plus adapté à ses envies et à ses habitudes. Nous espérons que les réponses, que nous vous apportons ici en toute transparence, vous aideront à faire votre choix.

Poignée fixe ou amovible ?
C’est sans doute la première question à se poser car c’est en même temps la plus facile.

poignee-amovibleC’est en tout cas le critère essentiel pour faire un premier tri. On peut estimer aujourd’hui que la répartition du marché  entre casserole à poignée fixe et  à poignée amovible est de l’ordre de 60/40. Le choix éliminera donc déjà un certain nombre de modèles. Les gammes de casserole à poignée amovible étant plus chères à qualité équivalente, elles ne se justifieront réellement pour nous que si vous avez des difficultés de rangement dans votre cuisine. D’autres critères plus futiles peuvent déterminer le choix d’un modèle à poignée amovible :  la possibilité d’utiliser sa casserole comme plat de service en remplaçant la poignée par des anses, la possibilité d’utiliser une seule poignée pour toutes ses casseroles et passer ainsi de l’une à l’autre. Ou encore la possibilité de choisir la couleur, les gammes amovibles proposant souvent maintenant plusieurs couleurs.

La casserole à poignée fixe, outre son coût moindre, bénéficiera généralement d’une fiabilité dans le temps beaucoup plus importante puisque sa poignée ne comporte pas de mécanisme d’accroche, souvent le point faible des poignées amovibles. Il faudra cependant veiller à examiner la façon dont la poignée est fixée en privilégiant les soudures à au moins 3 points ou mieux encore les rivets. Par ailleurs même si cela tend à se généraliser, nous préconisons une poignée en inox ou en fonte d’alu plutôt qu’en bakélite surtout si vous avez un feu gaz, la flamme pouvant rentrer accidentellement en contact avec la poignée.

Quel matériau choisir ?
Vous trouverez principalement 4 types de matériau : l’inox, la fonte d’aluminium revêtue d’anti-adhésif, la fonte et le cuivre.

casserole-inox

La casserole en inox 18/10 est le modèle le plus courant. L’inox est un assemblage de fer, de nickel et de chrome. La norme 18/10 signifie que l’alliage a une teneur  en chrome de 18 % et de 10 % de nickel ce qui correspond à des pourcentages maximum autorisés pour être sans danger pour l’homme.  Cet alliage à la norme 18/10 évite toute corrosion facilitant ainsi l’entretien et garantissant une hygiène alimentaire totale. Ce type de casserole peut accrocher les aliments mais une casserole inox étant majoritairement utilisée pour réchauffer des préparations liquides ou de l’eau, ce n’est pas un inconvénient majeur. C’est même un avantage puisque l’absence de revêtement susceptible de s’abîmer permet d’envisager une utilisation pour de nombreuses années.

casserole-fonte-dalu

La casserole en fonte d’aluminium est toujours revêtue d’un revêtement anti-adhésif tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Nous recommandons ce type de casserole uniquement pour des préparations spécifiques qui peuvent accrocher comme les sauces ou la préparation des caramels. La fonte d’aluminium offre le double avantage d’être suffisamment épaisse pour résister aux déformations dues à la chaleur tout en conservant un poids raisonnable. Nous recommandons un chauffage à feu doux pour préserver au maximum le revêtement qui quelque soit sa qualité ne supporte pas les hautes températures.

 

casserole-fonte

La casserole en fonte est un cas un peu particulier. C’est en effet un ustensile peu commode à utiliser au quotidien en raison de son poids. Mais c’est une bonne alternative à la casserole anti-adhésive puisqu’elle offre à peu près les mêmes propriétés, la diffusion de la chaleur et l’intérieur émaillé apportant les mêmes caractéristiques que l’anti-adhésif.

 

 

casserole-cuivreLa casserole en cuivre, c’est la « Rolls des casseroles ». Le cuivre est un matériau qui a la particularité de diffuser la chaleur de manière uniforme et très rapidement sur l’ensemble de la casserole.  Le cuivre doit toujours être revêtu à l’intérieur, ce matériau n’étant pas compatible avec un contact alimentaire direct. Les casseroles de nos grand-mères étaient revêtues d’étain ce qui nécessitait un réétamage régulier par un spécialiste, ce métier est d’ailleurs en voie de disparition. Les casseroles en cuivre proposées aujourd’hui sont donc en fait un alliage cuivre-inox. Le cuivre se trouve bien sûr à l’extérieur pour l’efficacité de chauffe et l’esthétique. L’inox compose l’intérieur de la casserole ce qui facilité le nettoyage. La casserole en cuivre est très souvent utilisée dans les cuisines des restaurateurs et chez les amateurs éclairés.

Fond rapporté ou moulé dans la masse ?
Un fond rapporté correspond à la grande majorité des casseroles proposées sur le marché. Son épaisseur doit au moins être d’une épaisseur de 0,8 à 1 cm pour résister aux hautes températures et diffuser la chaleur correctement. Le fond moulé dans la masse en fait n’existe pas. Il s’agit d’une casserole haut de gamme, moulée d’une seule pièce qui aura donc la même épaisseur sur son fond comme sur les côtés. Cette caractéristique offre la particularité de diffuser la chaleur de façon homogène, on se rapproche ainsi des propriétés d’une casserole en cuivre.

La gamme la moins chère durera-t-elle aussi longtemps que la plus chère ?
Si l’on met à part les modèles anti-adhésifs dont nous avons déjà évoqué les précautions d’utilisation,  une casserole qu’elle soit en inox ou en cuivre est quasiment indestructible dans des conditions d’utilisation normales. Le seul point faible d’une casserole  c’est sa poignée. Qu’elle soit amovible ou fixe,  il est important de vérifier le système d’accroche sur la casserole. Il est évident qu’une poignée fixée avec 3 rivets, comme la plupart des casseroles haut de gamme, aura une durée de vie beaucoup plus importante qu’une poignée soudée avec seulement 2 points qui peuvent céder surtout si la soudure de départ est de mauvaise qualité. Pour notre part, Cuisin’Store ne sélectionne que des gammes de qualité dont la durée d’utilisation est prévue pour de très longues années que les casseroles soient à poignée fixe ou amovible.

A matériau équivalent, qu’est ce qui différencie finalement un lot de 4 casseroles à 100 € d’un lot à 200 € ?
3 critères principaux peuvent justifier une telle différence de prix. Tout d’abord l’épaisseur du matériau dons la quantité d’alliage utilisé rendant la casserole plus ou moins lourde. Ensuite la qualité de finition : la qualité du polissage, le type de fixation de la poignée (rivetée ou soudée). Et pour finir la marque, il est incontestable qu’une marque connue et reconnue aura tendance à proposer un prix plus élevé qu’une jeune marque souhaitant percer, ce qui ne signifie pas forcément une qualité moindre. Il est donc important de vérifier les critères techniques que nous avons évoqués.

Peut on se passer d’une casserole anti-adhésive ?
Oui. Même si la casserole anti-adhésive a indéniablement un côté pratique, il est possible de s’en passer même pour des préparations délicates en employant la méthode du bain-marie. Cette méthode consiste à remplir une casserole d’eau et d’y placer par exemple un bol en pyrex dans lequel va se trouver votre préparation. Il n’y a ainsi pas de contact direct entre l’ustensile de préparation et la chaleur diffusée ce qui évite toute adhérence. L’autre méthode est d’employer directement une casserole bain-marie qui est munie d’un double fond que l’on remplit d’eau.

Une casserole pour induction fonctionne-t-elle aussi bien sur les autres feux ?
induction
Absolument sans aucun problème. Une casserole prévue pour induction comporte simplement une plaque de fer dans le fond afin de créer un champs magnétique pour le fonctionnement de la plaque induction. Cette plaque de fer ne gêne absolument pas le fonctionnement de ce type de casserole sur le gaz ou une vitrocéramique ou électrique. Même si vous n’êtes pas équipé, il est ainsi conseillé d’opter pour une gamme prévue pour l’induction, ce type de plaque de cuisson tendant à se généraliser.

 


3 Réponses pour “Bien choisir sa gamme de casserole”

  1. Moi je tombe à chaque fois sur les mauvaises gammes mais je pense que maintenant ça va changer avec ces quelques informations que j’ai récolté en tout cas un grand merci

  2. Menard dit :

    Oui, pour moi le problème est que même en 18/10 on constate qu’il est bien difficile de garder un fond de casserole bien net, sans grosses taches, même avec une grand marque vers les 50 € la 16 cm. Alors il y a des moyens qui semblent arranger ça, le vinaigre d’alcool et aussi le vin rouge chauffé (autres vins non testés) mais une seule cuisson peut la tacher à nouveau, je ne fais rien revenir dedans pourtant, je cuis des pâtes, des lentilles, réchauffe des soupes, des flageolets cuisinés, des haricots verts cuisinés …

  3. Menard dit :

    Ah oui aussi est ce l’utilisation d’un panier vapeur ne risque pas de rayer le fond de la casserole inox ?

Laisser un commentaire

*