Petite histoire du tire-bouchon

tire-bouchon

C’est l’époque des foires au vin, et comme tout un chacun, ma boîte aux lettres déborde de prospectus annonçant cet évènement commercial devenu aussi incontournable, par la force du marketing, que les soldes ou les fêtes de fin d’année. Allez savoir pourquoi, en parcourant distraitement un de ces prospectus, m’est alors venu cette question fondamentale : Qui a inventé le tire-bouchon ?
Ni une ni deux, je me jette sur mon Google préféré pour rapidement me rendre à l’évidence : on ne sait pas qui a inventé le tire-bouchon ! Si on ne sait pas qui, en revanche tout laisse à penser qu’il a été inventé par les anglais au 17 ème siècle dans la suite logique de la bouteille de vin, elle aussi invention britannique.

Au départ, tout est évidemment lié à l’évolution de la bouteille et de son bouchon. Si on estime que le vin existe tout de même depuis 7000 ans, il a été servi pendant des siècles directement en pichets remplis à partir d’amphores (nos plus anciens s’en souviennent peut être !) puis par la suite de tonneaux en bois.

L’invention de la bouteille de vin par les anglais n’est pas fortuite, ils étaient alors au 17 ème siècle à la fois les plus grands amateurs et en même temps les plus gros importateurs de vin au monde (because climat…). Pour rationaliser le transport et faciliter la vente du vin au détail, ils eurent alors l’idée lumineuse de le conditionner en bouteille tout en remarquant au passage qu’il se conservait mieux ainsi…

tire-bouchon-ancien

Les bouteilles étaient alors bouchées le plus souvent avec des chevilles de bois rembourrées d’étoupe imbibée d’huile puis cachetées avec de la cire. L’évolution de la bouteille aidant, il fut bientôt possible de les fermer hermétiquement avec un bouchon en liège qui nécessitait l’emploi d’un objet adapté pour le retirer. Le tire bouchon est directement inspiré de l’armement puisqu’il est l’évolution adaptée d’un instrument appelé à l’époque tire-bourre (ou tire-balle) pour débourrer les canons ou les armes à feu. Le tire-bouchon était né !

D’abord réservé à une élite, le tire-bouchon était au départ une véritable pièce d’orfèvrerie, le plus souvent fabriqué à la demande par des artisans et portant les initiales ou le sceau de son propriétaire. Puis le développement de la vente du vin en bouteille aidant, le tire-bouchon s’est largement et facilement imposé. Sa très large diffusion a d’ailleurs permis de le fabriquer dans tous les matériaux possibles et inimaginables, des plus luxueux aux plus courants. Les inventeurs ont également longuement phosphoré sur ce produit et son mécanisme et on enregistra rien qu’au 20 ème siècle plus de 300 brevets sur le sujet. Vous aurez déjà sur notre site un petit aperçu de ce qu’il est possible de trouver comme mécanismes et c’est loin d’être exhaustif !

tire-bouchon-baltaz

Aujourd’hui la diffusion du tire-bouchon s’est stabilisée en raison d’un taux d’équipement considérable, de la diminution de la consommation de vin et de l’apparition du bouchon vissant. Il reste néanmoins un objet symbolique de la culture et du savoir vivre lié au vin et est prisé par de nombreux collectionneurs, certains tire-bouchons atteignant aujourd’hui des sommes importantes pour les plus prisés. Pour finir (pour faire bien dans les dîners en ville !), comment appelle-t-on un collectionneur de tire-bouchon ? Un hélixophile !


Mots-clés :

1 Réponse pour “Petite histoire du tire-bouchon”

  1. goalec dit :

    4.0 étoiles sur 5 Evaluation Tire-bouchons Screwpull 15 février 2012 :

    Seule chose : comme le système perce de part en part le bouchon ,j’ai eu, une ou deux fois, un petit morceau de liège tombé dans la bouteille.

    inconvénient pour moi rédhibitoire concernant des tire-bouchons souvent haut de gamme.

    Peu de contribution sur ce sujet, je ne suis pas encore allé voir sur des sites d’amateurs de vin.

Laisser un commentaire

*